•  untoreh-lumière

Saut d'OS

Un bref résumé des systèmes d'exploitation que j'ai utilisés

Lorsque j'ai eu mon premier ordinateur personnel, il était équipé de Windows XP (13 ans). Après quelques erreurs, j'ai dû apprendre à réinstaller Windows... Ce n'était pas aussi plug and play qu'aujourd'hui... Ma première expérience avec Linux était avec PCLinuxOS qui est apparemment marche encore car il offrait une installation graphique complète. Après cela, je suis allé directement dans Arch Linux . J'ai joué avec Arch Linux pendant un certain temps (comme faire ressembler l'interface utilisateur de gnome à MacOS ou Windows Vista via mods look gnome ), puis je suis retourné à Windows à cause des jeux. À partir de Windows, j'ai géré pendant un certain temps des serveurs Linux personnels sous centos/debian. Après quelques années de retour à Linux, j'ai d'abord essayé Alpin , mais ses référentiels n'étaient pas (encore ?) satisfaisants pour une expérience de bureau (pulseaudio était encore dans le essai dépôt).

Puis j'ai essayé Vide Linux pendant un certain temps, mais j'utilisais le musl version basée qui n'avait pas de bons packages de support, j'exécutais donc void linux plus des applications dans des conteneurs sur un i3wm environnement basé. Mais les applications graphiques conteneurisées n'étaient pas encore répandues, des solutions comme flatpak snapd ou firejail n'étaient pas encore répandues ni même stables, alors je suis passé à Ubuntu et j'ai configuré un ZFS RAID-Z ( vivre dangereusement ) installation racine. En tant qu'environnements de bureau, j'ai toujours gardé i3wm, puis je suis passé à balancer cause wayland, puis KDE plasma parce que je ne pouvais plus m'embêter avec la litière de fichiers unitaires systemd qui doivent être utilisateur réussi juste à obtenir la configuration de travail minimale attendue avec l'un des WM de mosaïque.

KDE est génial, et je le considère comme la pointe des environnements de bureau, mais il est aussi gros, et avec beaucoup d'applications qui manquent d'une bonne maintenance, mon conseil est donc de ne pas trop essayer de s'en tenir à un environnement graphique K * uniquement et utilisez simplement ce qui fonctionne, KDE prend en charge le style GTK. KWin a de très bonnes options de personnalisation et vous pouvez lier des raccourcis clavier pour qu'il se comporte très près d'un flottant en premier carrelage WM. Si vous voulez un tuile d'abord tuiles WM alors il y a quelques extensions, qui cependant ne fonctionnent pas très bien sur wayland (au moment de la rédaction).

Dernièrement, je suis revenu à Windows (10) .. de nouveau , pas principalement parce que les jeux car je dois encore trouver le temps et la motivation pour rejouer, mais un peu par curiosité pour un WSL environnement Linux basé sur une bonne intégration pour les applications graphiques ( WSLg). Au moment de la rédaction de cet article, l'expérience de Windows 10 est malheureusement une rétrogradation de facto de Linux KDE. Windows avec ses centré sur la souris L'UX ne semble rien avoir d'orienté vers la personnalisation approfondie des raccourcis clavier. Il n'est pas clair si par Culture Windows les raccourcis sont mal vus, considérés comme une faille de sécurité ou simplement comme une limitation sévère du shell Windows, qui force les personnalisations via des remplacements de registre. Powertoys a encore un long chemin à parcourir pour satisfaire tous les besoins d'une personne cherchant à adapter son environnement à ses habitudes (pas sûr que je puisse être considéré comme un power user..). Néanmoins, je peux être assez flexible et avec quelques programmes tiers, l'environnement est devenu quelque peu acceptable.

Mots-clés :