•  untoreh-lumière

Parodie

Un petit utilitaire pour la modification en direct des systèmes de fichiers

Lorsque j'ai décidé pour la première fois de l'utilisation de la distribution Linux pour mes serveurs distants, j'avais besoin d'un moyen d'installer rapidement différents systèmes de fichiers racine sur un hôte cible, j'ai donc écrit [paroodise].

Pour pouvoir flasher un périphérique bloc démarré, vous devez démonter . Vous ne pouvez le démonter que si vous arrêtez de l'utiliser. Pour arrêter de l'utiliser, vous devez redémarrer vos services en place, à partir d'un autre système de fichiers racine. Cela s'apparente à ce que le initramfsfait lorsqu'il démarre un système d'exploitation basé sur Linux, le noyau exécute une image de démarrage qui configure le système de fichiers à partir duquel le vrai init le service est lancé.

Pour y parvenir sur un déjà en train de courir système, nous devons faire attention à la façon dont nous redémarrons nos processus. Nous ne pouvons pas tuer ssh à moins que nous ne soyons sûrs que notre script fonctionnera jusqu'à ce qu'il réussisse.

L'ensemble du processus est beaucoup plus facile sur les distributions non basées sur systemd, car systemd s'ancre profondément dans le noyau Linux, la manipulation imprudente de ses processus peut provoquer des paniques du noyau... en fait sur les distributions plus récentes, c'est ce qui se passe généralement :)

Lorsque j'ai écrit ce mini utilitaire, il semble que je ne connaissais pas de moyens stables pour générer des processus qui ont survécu aux sessions ssh d'origine. Il devrait être réécrit avec des méthodes plus cohérentes.

L'ensemble du processus consiste à

Si tout se termine avec succès, il est possible à ce stade de générer un nouveau service ssh et de se connecter à une session où les points de montage d'origine sont disponibles pour des modifications.

Mots-clés :